E-commerce international : réussir votre stockage et votre e-logistique

Le e-commerce transfrontalier (ou e-commerce international) en Europe a pris une importance croissante ces dernières années. Sur les 268 millions d’acheteurs en ligne européens, 200 millions ont déjà commandé des produits à l’étranger au moins une fois. Des études montrent également que l’importance du e-commerce transfrontalier va continuer à croître puisqu’Internet permet notamment à tous les e-commerçants de se développer et de pénétrer de nouveaux marchés. Toutefois, certains facteurs importants doivent être pris en compte pour déterminer si cela sera un succès ou non. Des facteurs allant du marketing aux conditions juridiques d’expédition. Dans cet article, nous nous concentrons sur la logistique, qui est l’un des facteurs de réussite les plus importants du e-commerce. L’importance d’un processus e-logistique est également mise en évidence dans une analyse de eMarketer au sujet du commerce transfrontalier. En effet, 27% des détaillants interrogés ont déclaré que la livraison des marchandises au client final représentait le plus grand défi.

Entreposage international en e-commerce

Lorsqu’ils se développent dans d’autres pays, de nombreux e-commerçants rencontrent des difficultés pour expédier leurs produits au-delà de leurs frontières nationales. Les plus grands défis sont les délais de livraison, plus longs pour le client final, et l’augmentation conséquente des frais d’expédition. Ces inconvénients évidents, qui sont dus à l’allongement de la distance entre l’entrepôt et le destinataire, sont particulièrement problématiques au regard de la concurrence locale, qui peut offrir de meilleures conditions d’expédition. Par conséquent, pour rester compétitives, les entreprises du e-commerce doivent mettre en place une stratégie intelligente pour s’acquitter de leurs obligations.  

Une solution répandue est le stockage décentralisé des marchandises dans divers centres et entrepôts logistiques. Ce n’est pas un hasard si les e-commerçants disposant d’un réseau logistique solide comptent parmi les entreprises les plus performantes dans le domaine du e-commerce. Amazon et Zalando, en autres, ont compris très tôt que l’expédition au client final peut être un avantage concurrentiel. C’est pourquoi, ils investissent des millions chaque année dans l’expansion de leurs réseaux logistiques.

Aujourd’hui, les e-commerçants ont la possibilité de stocker leurs marchandises au-delà de leur territoire national pour optimiser leur logistique e-commerce et ce, sans avoir à investir des millions. Un exemple pourrait être le suivant : les commandes en ligne peuvent être envoyées au centre logistique du pays de destination pour maximiser la proximité avec le client final. Cela présente deux avantages décisifs : la réduction des coûts d’expédition et des délais de livraison. La section suivante explique pourquoi cela est si important et ce à quoi vous devez faire attention lorsque vous internationalisez votre logistique.

Améliorez vos performances e-commerce avec
nos conseils sur la e-logistique.
Recevez votre exemplaire de notre livre blanc !

Optimiser les coûts d’expédition et les délais de livraison grâce à l’entreposage international

Les frais d’expédition sont devenus un obstacle pour les acheteurs en ligne. Une étude de PayPal montre que 25% des acheteurs sur Internet sont dissuadés de commander à l’étranger par les frais de port élevés. De plus, l’allongement du délai de livraison du colis a également un impact négatif sur le taux de conversion d’une boutique en ligne. Cela signifie qu’en tant que détaillant en ligne, vous êtes plus ou moins obligé de supporter les frais d’expédition pour l’acheteur et devez donc les inclure dans le prix du produit.

Cependant, vous ne voulez pas décourager les clients potentiels en leur proposant des prix élevés et vous devez chercher des moyens de minimiser les frais d’expédition. En stockant les marchandises dans un centre e-logistique dans le pays de destination, vous pouvez réduire le délai de livraison et vos coûts.

Prendre en compte les préférences locales pour le e-commerce international

En coopérant avec un fournisseur local de services e-logistique, un détaillant en ligne peut bénéficier de l’expertise dans le pays correspondant. Il possède une connaissance pertinente des préférences des clients locaux, notamment en ce qui concerne les options de livraison. Lors de l’envoi des commandes aux clients, il est important de se rappeler qu’elles peuvent varier d’un pays à l’autre. Par exemple, les Scandinaves et les Français ont une préférence pour que leurs colis soient livrés dans un point de retrait. Vous trouverez ici de plus amples informations sur : les services de livraison de colis les plus populaires au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et en France. De plus, il existe également des attentes spécifiques à chaque pays en ce qui concerne les options de suivi des envois.

En outre, il faut aussi savoir quels sont les prestataires de services de colis qui sont connus pour leur bonne qualité et qui ont donc la préférence des consommateurs. Selon une étude de DHL Express, dans laquelle des e-commerçants ont été interrogés, la fiabilité des partenaires d’expédition et de livraison est l’un des plus grands défis dans le domaine de la logistique internationale.

Simplifier la gestion des retours

La possibilité de retourné le produit joue dorénavant un rôle important dans les achats en ligne. Cela est également confirmé dans l’étude réalisée par PayPal. Elle montre que 22% des acheteurs en ligne sont très attentifs aux conditions de retour lorsqu’ils achètent sur Internet des produits livrés depuis l’étranger. C’est pourquoi les e-commerçants doivent s’assurer que le retour peut être traité facilement et prendre en considération le fait qu’ils peuvent bénéficier d’un bon service client en cas de questions.

Quand l’entreposage transfrontalier est-il rentable pour les e-commerçants ?

Comme vous pouvez l’imaginer, il n’y a pas de solution parfaite et générique, mais certains critères importants peuvent être pris en compte pour prendre une décision. Surtout d’un point de vue logistique, le nombre d’unités de stockage, également appelé SKU (Stock Keeping Units), joue ici un rôle important pour le e-commerce transfrontalier. Avec de nombreux SKUs (par exemple plus de 5 000) et pour 1 000 envois dans le pays de destination, un entrepôt local ne sera pas intéressant.

Avec l’augmentation des volumes d’expédition et le potentiel d’économie des frais d’expédition qui en découle, l’envoi de commandes à partir d’un centre logistique à l’étranger devient de plus en plus attrayant. Toutefois, cela dépend également des produits et des prix d’expédition actuels.

Une stratégie pour réussir à pénétrer un autre marché cible avec votre boutique en ligne consiste à réduire le nombre de SKU. Seuls les produits particulièrement demandés sont stockés dans l’entrepôt logistique à l’étranger, pour ensuite élargir progressivement la gamme de produits.

Utilisation d’entrepôts logistiques internationaux : aspects fiscaux au sein de l’Union Européenne

Lorsqu’ils expédient des produits depuis différents pays de l’Union Européenne, les e-commerçants sont confrontés à divers défis. Des questions se posent souvent, notamment en ce qui concerne les aspects fiscaux qui doivent être pris en compte. Afin d’éviter cela, nous avons résumé les points les plus importants que vous devez prendre en compte.

Enregistrement fiscal à l’étranger pour les entreprises du e-commerce

Dès le premier produit que vous expédiez vers un entrepôt étranger au sein de l’UE, vous devez vous enregistrer fiscalement dans le pays de destination respectif et remplir une déclaration de TVA avancée. Dans de nombreux cas, d’autres obligations s’ajoutent à cela, mais elles dépendent de la réglementation du pays concerné.

Transfert de stock intracommunautaire

L’expédition des marchandises vers votre entrepôt étranger dans l’Union Européenne est appelée “transfert intracommunautaire” et est déclarée dans le pays où la livraison commence. Cela est pertinent du point de vue de la taxe sur les ventes, car l’UE documente le flux de marchandises au sein de l’Union afin de limiter la fraude fiscale. Les transferts intracommunautaires sont toutefois exempts de taxes et ne nécessitent aucun paiement. De plus, vous devez rédiger une déclaration récapitulative.

Une facture pro forma doit être créée pour chaque transfert intracommunautaire exonéré d’impôt. Sur la facture, vous êtes d’une part l’expéditeur, avec votre adresse et le numéro d’identification de TVA du pays d’origine, et d’autre part le destinataire, avec l’adresse du centre logistique à l’étranger et le numéro d’identification de TVA du pays de destination. La facture pro forma doit également contenir les informations suivantes.

Si, en tant que commerçant, vous livrez les marchandises dans le pays du centre logistique, vous devez déclarer la réception des marchandises comme un achat intracommunautaire dans la déclaration de TVA préalable du pays concerné. L’achat des produits est soumis à la TVA, mais la TVA peut être remboursée immédiatement par le biais de la déduction de la taxe en amont et aucun paiement ne doit donc être effectué. 

Au-delà d’une certaine valeur, en tant que boutique en ligne, vous devez soumettre des déclarations Intrastat supplémentaires qui permettent de contrôler la circulation réelle des marchandises entre les États membres de l’UE.

Impact des solutions rapides (ou quick fixes) sur les transferts intracommunautaires depuis 2020

Jusqu’à fin 2019, il était possible de présenter un numéro d’identification de TVA après avoir livré les marchandises dans un autre État membre de l’UE, à condition qu’il n’y ait pas de risque de fraude fiscale. Toutefois, dans les années à venir, une importante réforme de la TVA sera menée au sein l’UE. Dans un premier temps, des solutions rapides ou quick fixes ont été mises en œuvre au 1er janvier 2020. En tant que e-commerçant, vous serez obligé de posséder un numéro de TVA au moment de la livraison dans un autre État membre de l’UE. Vous trouverez de plus amples informations sur les changements ici.

Résumé

Si vous avez d’autres questions sur les aspects fiscaux à prendre en compte en tant que e-commerçant, n’hésitez pas à consulter nos partenaires Taxdoo. Grâce à leur logiciel, vous pouvez automatiser le processus de mise en conformité à la TVA.

Comme vous pouvez le constater, l’internationalisation d’une boutique en ligne est associée à de nombreux défis. La logistique, en particulier, constitue un obstacle majeur pour de nombreuses entreprises du e-commerce lorsqu’il s’agit de commerce international. Si le volume d’expédition augmente et que le nombre de références est limité, il est intéressant de stocker les marchandises au-delà des frontières dans un centre e-logistique afin de réduire les coûts d’expédition et les délais de livraison. Au sein de l’Union Européenne également, les aspects fiscaux doivent être pris en compte lors du stockage des produits dans d’autres pays.

Faites passer votre logistique e-commerce au niveau supérieur.

Envoyez-nous une demande pour recevoir un devis personnalisé et profiter de tous les avantages : intégration gratuite de votre boutique en ligne, transfert de données automatisé et expédition facile dans le monde entier

Abonnez-vous à notre newsletter sur la logistique e-commerce

Nos services vous intéressent ?

Demandez votre offre de logistique e-commerce personnalisée

Remplissez ce formulaire et nous vous contacterons rapidement.